Rendre compte en toute transparence

Acteur responsable de l’industrie minière, AREVA rend compte publiquement et régulièrement de l'évolution de ses activités au Niger, de ses politiques et de ses engagements en toute transparence afin de poursuivre son développement de manière durable et éthique.

Communiquer sans tabou

La communication d'AREVA au Niger sur l’ensemble de ses pratiques se veut proactive, compréhensible, et opérationnelle. Le groupe s’attache à rendre compte au travers de données contrôlées et objectives.

Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)

  • AREVA est l’une des toutes première entreprises multinationales à avoir adhéré à l’initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) en juin 2003. Les recettes gouvernementales générées par ces industries (impôts, droits miniers, taxes sur les bénéfices, redevances…) sont ainsi compilées dans des rapports vérifiés par des experts indépendants.
  • En mars 2011, les membres du comité national de concertation sur l'ITIE ont classé le Niger parmi les pays conformes à l'ITIE, c'est-à-dire qui répond aux critères de transparence en ce domaine.

Maintenir le dialogue et la concertation avec les ONG 

  • Le groupe fait régulièrement l’objet d’accusations d’Organisations Non Gouvernementales (ONG). L’ONG Greenpeace avait, par exemple, été invitée à visiter les sites miniers nigériens et s’est rendue à Arlit en novembre 2009. AREVA a ensuite répondu point par point aux critiques formulées par l’ONG dans son rapport de mission diffusé en mai 2010 en publiant un document intitulé « AREVA et le Niger, un partenariat durable ».

Une politique de transparence de l'information à la société civile 

Des supports de communication permettent de relayer vers les parties prenantes un ensemble d'informations. Quelques actions concrètes de mises en oeuvre :

  • Des résultats de mesures environnementales autour des sites de COMINAK et de SOMAIR sont communiqués dans les rapports environnementaux et sociétaux ; ceux-ci sont mis à la disposition du public ;
  • La communication périodique des résultats de surveillance et de mesure de la radioactivité dans l’environnement fournis par des laboratoires indépendants d’ALGADE, agréée par l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) ;
  • L'édition de brochure sur des sujets liés aux activités du groupe au Niger ;
  • L’organisation de visites de ses sites de production.

Rendre compte aux autorités locales

Les activités minières d’AREVA sont encadrées et régulièrement suivies par les autorités nigériennes. Des documents leur sont ainsi périodiquement transmis et des contrôles réguliers ont lieu sur les implantations du groupe.

Afficher le détail

Ministère des Mines et de l’Énergie

Le ministère des Mines et de l’Énergie a autorité pour toutes les questions relatives à la radioprotection, aux titres miniers, aux explosifs, à l’exportation du produit fini d’uranate et aux méthodes et techniques de travaux miniers.

AREVA lui communique :

  • l’état statistique annuel de production,
  • les dispositions relatives à la limitation des expositions.
Afficher le détail

Direction des Mines

La Direction des Mines a autorité pour toutes les questions relatives au suivi des titres miniers (permis de recherches, permis d'exploitation, concession minière…) et au respect de la Convention d’Établissement. Elle intervient également dans les questions relatives à la radioprotection et à la sécurité des travailleurs.

AREVA lui communique :

  • l’état statistique dosimétrique mensuel des collaborateurs,
  • le plan de gestion des déchets solides radioactifs,
  • le rapport annuel de la surveillance radiologique de l’environnement.
Afficher le détail

Ministère de la Santé Publique

Le ministère est l’autorité nationale en matière de santé publique.

AREVA lui communique :

  • l’état des sources et équipements impliquant une exposition des collaborateurs,
  • les résultats de dosimétrie des collaborateurs et de l’environnement.
Afficher le détail

Centre National de Radioprotection

Le Centre National de Radioprotection a autorité pour toutes les questions relatives à la radioprotection et au contrôle des pratiques mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants.

AREVA lui communique :

  • les résultats de dosimétrie des collaborateurs sur 12 mois,
  • le récapitulatif mensuel des résultats des mesures des ambiances,
  • le rapport annuel récapitulant les résultats de toutes les mesures relatives à la radioprotection,
  • les résultats des contrôles de la radioactivité de l’environnement.
Afficher le détail

Ministère de l’Environnement et de la Lutte Contre la Désertification

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte Contre la Désertification est en charge de toutes les questions globales relatives à l’environnement. Il intervient pour lutter contre l’avancée du désert, pour évaluer les procédures administratives et examiner les impacts des activités industrielles sur l’environnement.

AREVA lui communique :

  • les déversements dans des réceptacles aux eaux usées provenant des usines et établissements industriels,
  • toutes activités, projets ou programmes de développement ayant une incidence sur le milieu naturel et humain.
Contacts d'AREVA  au Niger
Le Groupe AREVA
Siège du groupe AREVA à Paris, France

En cultivant au quotidien les synergies entre les offres d’AREVA "pour une production d'énergie faiblement carbonée", les 48 000 collaborateurs du groupe contribuent à fournir au plus grand nombre une énergie plus sûre, plus propre et plus économique.

Rapport annuel 2012 des Observatoires de la Santé du Niger