Le réaménagement des anciens sites miniers

Réaménagement : mine d'or à ciel ouvert des Fouillioux réaménagée. Site minier du Bourneix (SMB). Limousin. France.

Arrivés en fin de vie, les installations minières sont démantelées et les sites réaménagés puis revégétalisés. Ces opérations sont réalisées en stricte conformité avec les normes environnementales en vigueur et en concertation avec les populations locales. AREVA garde ces sites sous surveillance radiologique et environnementale pendant au moins 10 ans, afin d'observer et maîtriser leur évolution.

Le réaménagement des anciens sites miniers

AREVA prend les mesures qui s’imposent pour limiter l’empreinte de ses sites miniers, pendant et après leur exploitation.

Au terme de leur exploitation, les installations minières sont démantelées et les sites réaménagés pour s'intégrer dans l'environnement. Un site d’anciennes mines peut retrouver un usage forestier ou industriel, être aménagé en plan d'eau ou reconverti en zone d'activités.

Le réaménagement minier est une activité industrielle à part entière, menée sur des bases scientifiques et techniques solides.

Dans la concertation et le respect de la réglementation, le réaménagement des sites doit :

  • assurer la sécurité et la salubrité publiques,
  • minimiser l’impact résiduel des anciennes activités,
  • limiter la consommation d’espace par les anciens sites,
  • assurer leur intégration paysagère.

Depuis l’origine de ses activités minières, AREVA a engagé plus de 400 M€ pour le démantèlement d’installations.

Le groupe a déjà réaménagé plus d’une centaine de sites miniers en France, au Gabon, aux États-Unis et au Canada.

Assainissement et démantèlement

Les installations de traitement des minerais et les autres bâtiments industriels font l'objet d'une décontamination chimique et radiologique. Ils sont le plus souvent démantelés, à moins qu’un autre usage satisfaisant, en accord avec les règles environnementales et sanitaires, puisse leur être attribué.

Les résidus du traitement de minerai sont stockés dans des aires spécialement aménagées ou au sein d'anciennes mines. Les résidus sont ensuite recouverts d'une couche de matériaux propres à la revégétalisation.

Les parties du site où sont stockés les résidus miniers restent la propriété d’AREVA, qui en assure le suivi et le contrôle environnemental.

Depuis la fin des années 1990 et la fermeture des mines françaises et gabonaises, des réflexions et des études sont en cours sur la gestion à long terme des résidus miniers.

En 2005, des études axées sur l’évolution des caractéristiques des résidus et la planche d’essai de couverture ont été lancées au Niger. Elles sont complétées par des études d’exécution qui contribueront aux actions de réaménagement.

Surveiller l’impact environnemental

Les sites miniers réaménagés doivent être surveillés sur une longue durée pour :

  • minimiser les risques et impacts environnementaux,
  • protéger la santé et la sécurité des populations voisines.

L’expérience montre que les anciens sites miniers doivent être contrôlés pendant au moins 10 ans avant d’arriver à une stabilité chimique et radiologique. Le système de gestion environnementale d’AREVA va au-delà de la réglementation existante en prolongeant généralement la période de contrôle. Cette période dépend aussi des caractéristiques naturelles des sites et des attentes sociétales locales.

Anticiper les études de réaménagement des sites

Les études de réaménagement des sites de SOMAÏR et COMINAK ont débuté en 2002. Ces études s'appuient sur l'expérience internationale acquise dans ce domaine par AREVA.

Compte tenu des spécificités géographiques de ces sites miniers, les travaux s'attachent tout particulièrement à la surveillance radiologique, la préservation de la nappe aquifère d'eau potable et le traitement des verses à résidus miniers.

Contacts d'AREVA  au Niger
Les implantations d'AREVA au Niger
Exploitation, traitement du minerai

Le potentiel uranifère du Niger est actuellement mis en valeur par deux sociétés de droit nigérien : SOMAÏR et COMINAK, dont AREVA est le principal actionnaire.

Responsabilité d’entreprise
Contrôle de l'environnement : Prélèvement d'eau douce

En plus de 40 ans d’activité au Niger, AREVA a construit avec le pays un partenariat durable en matière industrielle, d’environnement, de santé et de progrès social.