Initiative sur la Transparence des Industries Extractives : atelier de lancement au Niger

Brève

08 septembre 2006

08 septembre 2006

Après l'adhésion officielle du Gouvernement du Niger à l'Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) en mars 2005, un atelier de lancement s'est tenu à Niamey, les 6 et 7 septembre 2006, auquel ont participé les représentants du gouvernement, des industries minières et de la société civile.

AREVA, qui a assuré une présidence de séance et fait une déclaration officielle lors de l'atelier, était représentée à ce lancement par le Déontologue du Groupe, le Directeur de la Communication de la Business Unit Mines et les trois dirigeants des entités minières du Groupe au Niger : AREVA NC Niger, SOMAIR et COMINAK.

L'initiative poursuit trois objectifs :

  • assurer la transparence des paiements et des revenus générés par les industries extractives,
  • rendre cette information accessible à la société civile et au grand public,
  • favoriser ainsi le bon usage de cette richesse, afin qu'elle soit un moteur de la croissance économique et contribue au développement durable et à la réduction de la pauvreté.

La France, qui s'est engagée de manière déterminée, dans le processus dès son lancement, au Sommet du Développement durable de Johannesburg (septembre 2002), accompagne, depuis le début et chaque fois qu'il le souhaite, le Niger, dans cette entreprise. Avec la Banque Mondiale et l'Union Européenne, elle a soutenu, cette fois ci encore, les efforts des autorités nigériennes pour la réussite de cet atelier.