Niger : AREVA signe un protocole d’entente avec l’Etat du Niger pour créer un institut de formation professionnelle

Brève

19 avril 2012


19 avril 2012

Un protocole d’entente visant à créer un Institut de Formation des Ressources Industrielles du Niger (IFRI-Niger) a été officiellement signé le 13 avril dernier à Niamey, entre AREVA et l’Etat nigérien.

Initiée en 2010 sous l’égide de l’Agence Française de Développement (AFD), la création de cet institut aura pour but de favoriser l’essor du secteur industriel et technologique, en mettant en œuvre des moyens conséquents pour le développement de l’emploi et la formation professionnelle.

Dès 2013, cet ambitieux projet s’appuiera sur les établissements de formation existants (tels que l’Ecole des Mines et de la Géologie de Niamey*) pour former à court terme près de 500 jeunes par an, issus de l’enseignement général. A horizon 2014, un nouvel établissement sera créé à Agadez, et proposera plus de 300 formations diplômantes par an.

La cérémonie de signature s’est tenue en présence du Ministre des Enseignements Moyens et Supérieurs et de la Recherche Scientifique, du directeur de cabinet du Premier Ministre, du directeur de l’AFD Niger et de représentants du Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi.

A cette occasion, Mme Nana Hadiza Noma Kaka, Ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, s’est réjouie de la concrétisation de ce projet entièrement dédié à la formation des ressources humaines du Niger, notamment pour le secteur industriel minier.

Imad Toumi, Directeur Général d’AREVA Mines Niger, a rappelé que les sociétés du groupe AREVA au Niger sont engagées depuis plusieurs années dans un processus de renouvellement de leurs effectifs. De plus, le développement de la mine d’Imouraren, qui est un projet phare du Plan d’Action Stratégique 2012-2016 pour AREVA, entrainera à terme la création de plus 1 500 emplois. Cela nécessite un appui en formation conséquent, et AREVA s’engage à œuvrer par un apport financier et par son expérience, à la mise en place de l’IFRI.

* AREVA soutient l’enseignement supérieur en proposant des bourses d’études à de jeunes bacheliers issus de milieux défavorisés pour poursuivre leurs études à l’Ecole des Mines et de la Géologie de Niamey. Le groupe est déjà fortement engagé dans le développement de l’emploi local et dans le transfert des compétences, et a déjà été l’origine de la création de l’école de formation de techniciens et d’agents de maîtrise miniers d’Agadez, l’EMAÏR.