Niger : le laboratoire chimique de la SOMAÏR reconnu pour sa rigueur et son sérieux

Brève

05 février 2013

vue laboratoire


En janvier 2013, le laboratoire de COMURHEX Malvési en France, filiale d’AREVA spécialisée dans la conversion des concentrés uranifères, a été retenu pour réaliser des analyses chimiques du 3 000ème lot de yellowcake produit sur le site minier de la SOMAÏR, à comparer à celles effectuées par le laboratoire du site minier.

Le laboratoire chimique de la SOMAÏR assure le contrôle de la qualité de la production, tout au long du processus de fabrication de l’uranate, afin de garantir les spécifications requises du produit livré au site de conversion chimique. Il analyse donc chaque année plusieurs centaines de milliers d’échantillons à différentes étapes de la production du yellowcake.

vue laboratoire

La comparaison des résultats entre les laboratoires chimiques de la SOMAÏR et de COMURHEX Malvési a toujours abouti à une corrélation parfaite, permettant au laboratoire nigérien d’obtenir son accréditation par le laboratoire français en 2002. Depuis, seulement 10% des lots enfûtés sur le site minier ont fait l’objet d’une contre analyse par le site de COMURHEX Malvési, preuve de la confiance apportée au laboratoire nigérien.

Résultats de l’échange pour le 3000ème lot
d’uranate :
U (%)Ca %/UNa%/UMo%/UZr%/U
Résultats SOMAÏR
74.850.136.300.090.09
Résultats COMURHEX Malvési
74.850.146.610.080.09