La construction du projet PUMA à SOMAÏR franchit un nouveau jalon !

Brève

21 mars 2013

Finalisation des fondations dites « massifs » - Pose des équipements lourds

Fondations : la fin d’une étape

Depuis octobre 2012, l’entreprise locale GEPCO en charge des travaux de terrassement et de génie civil, réalise les travaux préparatoires à la construction de la nouvelle usine. Après avoir terrassé une surface de 1 200 m2, la société a coulé près de 500 m3 de béton pour la réalisation des « massifs » qui supporteront les équipements principaux de la nouvelle unité.

Cette première phase des travaux de génie civil a été réalisée dans les délais et avec la précision requise par le maître d’œuvre (positionnement des ancrages au millimètre près).

Montage des équipements : un nouveau jalon

Grâce à la qualité des fondations, la société italienne BALLESTRA, maître d’œuvre du projet PUMA a pu, dès le 7 mars, démarrer le montage des équipements lourds.

Elle a d’ores et déjà positionné le convertisseur, le four à soufre et la colonne de séchage de la future usine de production. D’une hauteur de 16 mètres et pesant 35 tonnes, le convertisseur est l’élément le plus imposant. Il a été installé en collaboration avec le site d’Imouraren, qui a mis à la disposition du chantier une grue de levage de 160 tonnes.

Selon Jean Jourde, Directeur des opérations sur le site de la SOMAÏR : « L’ensemble des acteurs mobilisés sur le projet PUMA travaille avec efficacité et rigueur. Les différents partenaires ont développé une synergie forte pour construire ensemble le projet dans un planning serré. Avec la finition des fondations et le début du montage, l’unité PUMA se rapproche de l’étape des tests de mise en service prévue à la fin de l’été. »

* PUMA : Petite Unité pour les Manques d’Acide