Mining companies join forces to set up future training partnership for Imouraren project

Brève

02 mai 2013

Campagne de sélection des candidats

Le 30 avril 2013, les compagnies minières opérées par AREVA dans le nord du Niger (SOMAÏR, COMINAK et IMOURAREN SA) ont participé à une réunion de travail visant à établir les termes d’un partenariat pour former, sur les sites en production, les 400 personnes qui, à terme, seront nécessaires pour la conduite et la maintenance de la future usine du site minier d’Imouraren.

Le plan de formation

Au 2nd semestre 2012, la société IMOURAREN SA a réalisé une campagne pour sélectionner les futurs opérateurs et techniciens de traitement et maintenance usine. Parmi 5 300 candidatures, IMOURAREN SA a donc identifié les apprentis qui bénéficieront de formations pour acquérir les compétences nécessaires au projet minier. Cette démarche s’inscrit dans la politique de développement sociale et sociétale conduite par AREVA au Niger,

Le dispositif de formation débutera avec 160 stagiaires dès mi 2013. Déployé sur 12 filières métiers, réparties en 37 promotions de 8 à 16 stagiaires, le cursus formation se déroulera selon 3 phases successives :

  • une remise à niveau des compétences de base : d’une durée de 2 à 5 mois, elle sera réalisée en partenariat avec des organismes de formation professionnelle existants au Niger ;
  • une professionnalisation in situ : d’une durée de 6 à 18 mois, elle sera déployée sur les sites opérationnels de SOMAÏR et COMINAK. Les stagiaires d’IMOURAREN SA seront intégrés progressivement aux équipes des deux sociétés, pour participer aux activités de traitement du minerai et aux opérations de maintenance de l’usine ;
  • un perfectionnement : d’une durée de 6 mois, il se déroulera sur les sites de SOMAÏR et COMINAK dans un premier temps, puis sur le site d’Imouraren dans un second temps, avec le montage et la mise en service des différents équipements de l’usine.

Un partenariat entre les sociétés minières

Cette réunion de travail a permis de clarifier les rôles et responsabilités de chaque entité, en matière de sécurité, radioprotection, logistique, moyens et ressources à mobiliser dans le cadre de ces formations in situ.

L’élaboration de ces conventions entre les 3 sociétés minières est un élément clé dans la réussite du plan de formation pluriannuelle d’IMOURAREN SA, et les sociétés minières nigériennes se réjouissent des avancées réalisées pour la signature prochaine d’un partenariat. Cette initiative démontre, une nouvelle fois, la capacité des sociétés à travailler dans un esprit de partage et de franche collaboration.