AREVA poursuit son engagement pour le Niger

08 juillet 2013

Le 6 juillet 2013, AREVA a signé une convention avec le Secours populaire français (SPF) pour financer un programme de soutien éducatif à 8 écoles dans le département d’Ingall, situé à 200 km au sud-ouest de la ville d’Arlit, au nord du Niger, essentiellement peuplé par des communautés pastorales et nomades.

Ce projet, qui démarrera en août prochain avec l’appui de l’ONG nigérienne HED Tamat – partenaire local du SPF – vise à améliorer les conditions de vie et de travail des élèves ainsi que le taux de scolarisation dans ces écoles.

Au sein de chaque établissement, le programme se traduira par l’ouverture d’un centre d’alphabétisation, la mise à disposition de cantines et de troupeaux scolaires, la mise en place de sessions de formations, notamment pour les 24 enseignants, ainsi que la dotation en fournitures scolaires. Ce programme de soutien couvrira la période scolaire 2013-2014, et bénéficiera à 700 enfants.

Présent au Niger depuis plus de 50 ans, AREVA s’engage aux côtés d’associations et de représentants locaux, pour réaliser chaque année des projets de développement en faveur de la population, dans les domaines de la santé, de l’éducation et du développement économique local. Au travers de ses partenaires industriels SOMAÏR, COMINAK et IMOURAREN S.A., de la Fondation AREVA et des Comités Sociétaux Mines, le groupe finance des actions de développement, pour un montant de l’ordre de 6 millions d’euros par an en moyenne, soit 3,9 milliards de F CFA.

Aujourd’hui, AREVA et sa fondation d’entreprise accompagnent ainsi plusieurs programmes :

  • de recherche sur le paludisme
  • de prévention et de prise en charge de la transmission VIH mère – enfant
  • d’accès aux soins en chirurgie cardiaque pédiatrique,
  • de santé en gynécologie obstétrique,
  • de construction de centres de santé,
  • de soutien au fonctionnement des hôpitaux de SOMAÏR et COMINAK, assurant la gratuité des soins pour tous,
  • d’alphabétisation à travers une campagne sur 6 mois pour des femmes d’Arlit
  • de parrainage et de bourses pour des bachelières nigériennes étudiant en France,
  • de développement agricole et pastoral dans le nord du pays (Jardins Tropicaux Sahéliens et projet IRHAZER),
  • d’appui au développement socio-économique avec la création de caisses de microcrédit à Arlit et Agadez,
  • de développement d’infrastructures pour le désenclavement du Nord-Niger (construction de pistes, routes, aérodrome ; construction et équipement de classes ; dons de matériels informatiques et mobiliers ; etc.).

Selon Serge Martinez, Directeur Général de COMINAK et Représentant d’AREVA au Niger : « L’engagement d’AREVA au Niger va bien au-delà de l’activité industrielle. L’activité minière est un vecteur de développement économique et social. Avec ce nouveau projet de soutien éducatif en zone nomade, AREVA renouvelle son engagement pour améliorer le quotidien des populations nigériennes.»

A propos du Secours populaire français

Créé en 1945, le Secours populaire est une association française, reconnue d’utilité publique. L’association s'est donnée pour mission d’agir contre la pauvreté et l'exclusion en France et dans le monde. Elle agit dans l’urgence et apporte également un accompagnement dans la durée : accès au logement, à la santé, aux vacances, à la culture et aux loisirs, au sport, à l’insertion professionnelle, accompagnement scolaire, soutien juridique… En 2012, le SPF a soutenu 2 427 905 personnes.

A propos de HED Tamat

Créée en 1996, l’ONG nigérienne de développement HED Tamat est le partenaire local du Secours populaire français. L’ONG, basée dans les régions d’Agadez, Tillabéry et Maradi, a notamment pour objectif de participer à l’autopromotion des populations nigériennes dans leur vie quotidienne. Ses principaux domaines d’activités sont la santé, l’éducation, l’alphabétisation et la formation des jeunes.