Niger, une nouvelle étape pour le projet Irhazer

08 juillet 2014

Placée sous la présidence de M. Illa Djimrao, Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture, la deuxième session du comité de pilotage du projet Irhazer, financé par AREVA, s’est tenue du 12 au 14 juin à Agadez. Ce projet agropastoral situé au Nord Niger vise à renforcer la sécurité alimentaire du pays en développant des systèmes d’irrigation dans les zones désertiques.

L’événement a réuni des représentants des autorités nationales, régionales et locales, des agriculteurs, des membres de la société civile ainsi qu’une délégation d’AREVA conduite par Ibrahim Courmo, Directeur de la Responsabilité Sociétale d’Entreprise d’AREVA.

A cette occasion, un point d’avancement a été fait sur les actions entreprises et à réaliser dans le cadre du projet pilote mis en oeuvre suite à la convention de finance-ment signée en janvier 2013 entre AREVA et l’Etat nigérien.

D’une durée de deux ans, ce projet pilote concerne les sites d’Agharous et de Tiguirwit situés dans la vallée de l’Irhazer où seront construites une ferme agropastorale ainsi qu’une ferme agricole. L’objectif est de former les producteurs locaux aux techniques agricoles et de les accompagner dans le cadre d’un test sur 100 hectares de terre de cultures irriguées sur les deux sites pilotes.

Une sensibilisation de l’ensemble des acteurs a permis de poser les structures de base du projet. Des travaux d’aménagement et de réhabilitation ont été initiés avec la mise en place de réseaux d’irrigation, l’installation de nouvelles pompes sur les fora-ges d’Agharous et de Tiguirwit, la construction d’abris et de clôtures des périmètres ainsi que l’installation de groupes électrogènes.

Les membres du comité ont dressé un bilan positif des actions entreprises. Plusieurs recommandations ont par ailleurs été émises, notamment sur la nécessité d’accélérer l’évaluation des résultats de la phase pilote pour passer plus rapidement à la phase de développement du projet. Une meilleure visibilité des actions enfin et une plus grande implication des acteurs ont également été évoquées.

L’ensemble du projet pilote ne constitue que la phase préliminaire d'un grand pro-gramme de développement de la vallée de l’Irhazer et de la plaine du Tamesna sur 5000 hectares dont bénéficieront plus de 2000 ménages structurés en organisation de producteurs. AREVA s’est engagé à apporter un soutien à hauteur de 17 millions d’euros.

Selon M. Illa Djimrao, Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture ce projet est en parfaite harmonie avec les objectifs de l’initiative 3N "les nigériens nourrissent les nigériens" et contribue à la refonte de l’économie de la région. M. DJimrao a tenu à saluer le soutien d’AREVA.