Projet de développement agricole Irhazer : signature d’une nouvelle convention entre AREVA et l’Etat du Niger

13 juillet 2015

Fin juin 2015, le Ministre d’Etat, Ministre du plan, de l’aménagement du territoire et du développement communautaire du Niger, M. Amadou Boubacar Cissé et la Directrice de l’Etablissement AREVA Mines Niger, Mme Bibata Nignon, ont signé la deuxième convention de financement du projet de développement agricole de la région Irhazer-Tamesna-AÏR. Cette étape confirme le développement des structures et des activités pour l’irrigation de cultures dans la région, renforçant ainsi la sécurité alimentaire des populations locales et la création pérenne d’emplois.

Cette convention, d’un montant total de 11,4 milliards de FCFA (près de 17 millions d’euros), s’inscrit dans le cadre d’un protocole d’accord, signé le 1er décembre 2006 entre l’Etat du Niger et le groupe AREVA, et entériné via un accord de partenariat stratégique entre les 2 parties le 26 mai 2014.

Pour rappel, une première convention de financement, d’un montant de 2 milliards de FCFA (300 k€) et d’une durée de 2 ans assurant la « phase pilote », a été validée le 10 avril 2013. Elle a confirmé l’aménagement et la mise en valeur de périmètres irrigués à hauteur de 120 hectares (contre 100 ha initialement prévus, soit +20%) de la région concernée, avec un taux de décaissement de plus de 98%.

Pour Mme Bibata NIGNON, Directrice de l’Etablissement AREVA Mines Niger, « les facteurs clefs de succès et de réussite de ce projet résident incontestablement dans l’appropriation de ce projet par les bénéficiaires et l’autonomisation totale, à terme, des sites de production. Les initiatives financées devront rapidement démontrer qu'elles sont génératrices de bénéfices immédiatement réinvestis afin d'assurer la pérennité des exploitations. Plus qu'un projet agricole, c'est un projet de développement économique de toute une région, qui ne réussira que s'il est rentable.
Les 11,4 Milliards de FCFA constituent un investissement dont la rentabilité bénéficiera totalement aux habitants de la région.Nous devrons œuvrer tous ensemble pour l’atteinte de cet objectif majeur »
.

Le Ministre d’Etat, Ministre du plan, de l’aménagement du territoire et du développement communautaire du Niger M. Amadou Boubacar Cissé a déclaré : « L’objectif principal du projet vise à contribuer à la sécurité alimentaire par le développement de l’agriculture irriguée ; son but final est de refonder les bases de l’économie régionale. A terme, ce programme bénéficiera directement à plus de 2000 ménages structurés en organisations de producteurs et aux investisseurs privés, dans le cadre d’un Partenariat Public Privé. Notre souhait est de voir se développer autour de l’Irhazer-Tamesna-Aïr un pôle de développement économique et social de notre pays ».